BiJoux


Publié dans Bijoux | 2 commentaires

Bur0 L’espace de travail pour petits logements

Aujourd’hui le prix des m2 augmente et les intérieurs sont de plus en plus petits. L’aménagement à donc une importance considérable et demande une réflexion particulière.
Plusieurs types de population sont concernés mais on constate que les plus présents
sont les étudiants. En effet la contrainte du budget leur impose souvent d’occuper
des espaces d’une dizaine de m2.
On cherche à gagner de la place et à optimiser l’espace. Le mobilier joue un grand
rôle dans cette organisation et peut rendre une surface minime agréable à vivre.
L’ observation des habitudes des étudiants démontre que leur lieu de travail varie
(cuisine, salon, chambre…), tout comme le support (bureau, sol, table…).
L’étudiant travaille là où il se sent bien et l’idée d’un bureau exclusivement destiné au
travail disparait. On mange, boit ,discute ,pose ses affaires et regarde des films sur son bureau.

Sur cet espace de travail on retrouve tout le temps une boisson, du papier , des stylos et un ordinateur. Avoir de la place, de la lumière et des rangements semble important
à leur yeux. Le temps passé à travailler varie de 3h à 28h par semaine selon les
étudiants. Leur bureau n’a donc pas besoin d’être présent en permanence­.

Afin d’optimiser l’espace, on optera pour un bureau éphémère,présent uniquement lors de son utilisation.
Il agira comme une greffe au mobilier déjà présent dans l’appartement.
Dans un logement , les espaces perdus représentent un fort potentiel d’exploitation de place.
Les portes peuvent être source d’accroche et de rangement.
Le bureau est une simple plaque blanche réalisée à partir d’un matériau léger et peu couteux. Les dimensions sont minimes pour pouvoir travailler a l’ordinateur et sur papier en même temps. A cette plaque viennent se greffer deux tubes téléscopiques qui s’accrochent à n’importe quelle porte. Une fois le travail fini, on peut replier les tubes pour les ranger ou les laisser en guise de porte manteau.
Les éléments modulables et accessoires du bureau sont signalés en vert, conférant sérénité et dynamisme à l’esthétisme du bureau.

Publié dans Design | Laisser un commentaire

ToiLes -collages & récuP-



Publié dans Toiles | Laisser un commentaire

Création d’un nouveau packaging sandwich pour l’épicerie biologique Joubert à bordeaux

Le sandwich est un produit de la consommation rapide. Plat le plus consommé en France, il est destiné à tous types de personnes.On le retrouve souvent auprès des travailleurs qui le mangent durant leur courte pause entre midi et deux heures.

Parmi ces personnes, beaucoup le mangent en marchant et il leur arrive d’entrer dans des magasins durant cette consommation. Elles se demandent alors que faire du sandwich, celui-ci y étant interdit. De plus le sandwich encombre les mains car il est souvent porté en plus du sac à main ou des poches plastiques.
J’ai donc choisi de travailler sur un packaging qui faciliterai le transport et la consommation du sandwich.
Le packaging est composé d’une poche à sandwich et d’une anse pour le porter facilement à bout de bras. L’emballage est divisé en trois bandes qui sont pliables facilement grâce a une bande détachable sur la longueur. De ce fait, le packaging diminue au fur et à mesure de l’avancé du Sandwich, qui est donc plus facile à manger. 
Le packaging reste simple, fin, en papier kraft naturel et sans superflu.
Cela permet de diminuer les coûts de production, ne pas prendre de place et de rester dans une démarche écologique d’un produit recyclé et recyclable.

Publié dans Design | Laisser un commentaire

Escales du Design 2010

Dans le cadre des Escales du Design 2010 nous avons travaillé sur le thème du design culinaire en partenariat avec l’Epicerie Biologique de Marie Joubert à Bordeaux.

Aujourd’hui, l’art de cultiver sois-même ses fruits et légumes disparaît et l’industrialisation et la consommation de masse ont engendré une baisse de qualité inévitable de ces produits.Cependant, on note une réelle volonté de consommer des produits plus sains, d’où l’apparation de la vague Bio.
Ce bio qui assume un gage de qualité ne questionne pas pour autant notre rapport avec l’aliment. Manger ne relève plus d’un geste primaire comme cueillir ou ramasser ,l’homme n’a plus de lien direct avec l’aliment dans son milieu et dans son environnement.
Notre engagement était de concilier une gestuelle primaire à un aliment sain. Nous avons proposé aux visiteurs de ramasser leur bouchées salées au sain d’un potager et de cueillir sur l’arbre les bouchées sucrées.
Le fait de ramasser ses bouchées cachées fait echo au geste d’arracher ses légumes enfouis sous terre, prendre sa bouchée sucrée sur l’arbre renvoie au geste de cueillir le fruit. 
Il s’agit donc d’un retour aux sources qui conduit à une rupture de la chaîne industrielle et à recréer le lien entre l’homme et l’aliment.

Publié dans Design | Laisser un commentaire